Les lecteurs parlent du voyage de Madison

 

Un thriller addictif

C'est toujours un plaisir de retrouver la plume de Chris Loseus. Ce thriller psychologique de haute tenue est haletant et le rythme soutenu, sans temps morts.
J'ai été emballé par l'histoire de Madison, par cette ambiance pesante qui vous tient en éveil. Un thriller réussi.

 

 

Psychose

Chris loseus nous montre avec son nouveau roman une maturité dans l écriture pour notre plus grand plaisir.
Une ambiance pesante à la psychose ou l auteur nous entraîne avec Madison dans les méandres de la noirceur à travers les états unis.
On prend un réel plaisir à suivre Madison jusqu'au bout de la route.
Chris loseus,l auteur qui trace son chemin.

 

Une montée en puissance sans temps mort !

Je viens de quitter Madison… avec beaucoup de tristesse. Je me suis attachée à elle lors de ce road movie de Détroit à San Diego.
Madison doit absolument retrouver sa mère au plus vite à San Diego … Alors elle doit trouve une voiture solide qui puisse l'y emmener sans lui causer de problème. Son voyage est jalonné de rencontres (j'ai pensé à Thelma et Louise entre Détroit et Chicago) et il semble qu'elle soit traquée … traquée par un fou ? par quelqu'un qui la protège des prédateurs ?...
Au volant de sa Camaro elle laisse remonter les souvenirs … elle ouvre des tiroirs secrets … elle essaie de comprendre pourquoi ce cauchemar récurrent la poursuit...
Elle finira par trouver les réponses au bout d'un voyage qui nous tient en haleine, du début jusqu'à la fin, sans un temps mort.
Une fois de plus, Chris Loseus livre un thriller haletant qui se lit d'une traite.
"les choses restent dans notre esprit, les bonnes seulement. Les autres se cachent, se glissent dans des tiroirs bien fermés à clef"
.

Les lecteurs parlent de Bill

Un roman noir sombre et magistral !

Chris Loseus nous propose un roman noir et dur, violent comme un uppercut. La première scène, très visuelle, vous frappe d'emblée par sa brutalité. C'est insoutenable et ça ne va pas s'arranger par la suite.
Pourquoi ce déferlement de coups, cette sauvagerie ? L'intrigue nous l'explique par la suite et l'on comprend, à défaut de l'excuser, le comportement de Bill. Car le passé est un poids qui vous ronge jusqu'à parfois vous rendre fou.
J'ai découvert avec ce roman une autre facette de l'auteur. Un côté sombre, bien loin de l'image donnée par ses précédents livres. Et c'est une bonne surprise.
Un livre, où la violence s'exprime parce que les mots en sont incapables. Parce que Bill est un enfant emprisonné dans un corps d'adulte. Un "enfant" qui vous touche malgré tout et vous émeut.
Brutal vous dis-je. Puissant et touchant. Du grand Chris Loseus !

 

Coeurs sensibles s'abstenir !  

Un gamin harcelé dans son enfance va se transformer en bourreau et s’efforcer de punir ceux qui l’avaient maltraité. C’est le point de départ de ce roman où chaque personnage est traité avec la finesse d’un psychologue aguerri. Chris Loseus, tel un reporter sur un front de guerre, caméra au poing, bondit de l’un à l’autre et nous révèle leurs passions, leur perversité et la noirceur de leur âme. Le final, surprenant, n’est pas sans nous rappeler une brûlante actualité qui laisse planer un moment d’inquiétude lorsqu’on a fermé ce livre. La réalité ne risque-t-elle pas de rattraper la fiction ?

Les lecteurs parlent de Chatsworth Creek

ÉPOUSTOUFLANT

ParHughesle 17 septembre 2016

Format: Format Kindle|Achat vérifié

Un début d'histoire un peu fleur bleue... surprenante de la part de Chris LOSEUS qui nous a habitués à des moments intenses d'angoisse... mais c'est juste pour poser le sujet.et nous embarquer dans une angoisse croissante au fil de la lecture. dans un train d'enfer... Ce roman va bien au-delà de l'histoire d'amour ou du fantastique, comme on pourrait le penser en première lecture... J'y ai perçu des questions bien plus fondamentales sur le sens de nos actes et comment combattre nos propres démons. Chris LOSEUS utilise la dimension "fantastique" ? (je ne sais pas si c'est le bon mot) pour nous faire nous questionner sur des sujets bien plus sérieux...Là, ou on croit lire une histoire palpitante, j'ai perçu un sens caché plus profond... je me suis fait la même réflexion en lisant "3600 Prospect avenue" dont la fin est une claque en pleine figure dotée d'une leçon de morale et de vie... L'auteur nous invite à voir au-delà du visible... En sus de l'histoire poignante et palpitante (difficile de poser le bouquin quand on l'a commencé...), l'écriture est fluide, et nous transporte tout autant que l'histoire... Je m'attache énormément à la manière d'écrire. Il m'est impossible d'aller au bout d'une histoire (même intéressante) si elle est mal écrite.J'ai besoin d'être portée par l'écriture tout autant que par le sujet... Je dois dire que, là, c'est gagné !!!! Evidemment, je recommande ce roman !

Délicieusement frissonnant !

ParCGle 13 novembre 2016

Format: Format Kindle|Achat vérifié

Ayant acheté plusieurs romans en peu de temps, j'ai entamé la lecture de celui-là il y a quelques jours et je viens juste de le terminer. Je suis scotchée !
J'aime beaucoup la façon d'écrire de l'auteur. Sa manière de décrire les sentiments entre les deux héros de l'histoire est magnifique. Je vais d'ailleurs me mettre en quête d'autres romans de Chris Loseus tellement j'ai aimé celui-ci. Tout est réuni ici pour mettre le lecteur en haleine. On bascule du réel à l’irréel en l'espace de quelques lignes, que dis-je, en quelques mots à peine. Vrai ? Pas vrai ? Comme le héros on se pose la question. Et si cela n'était que son imagination ? Mais tout semble si réel qu'il ne peut avoir inventé tout cela...

Fantômes du passé

Parcolinle 12 juin 2016

Format: Broché|Achat vérifié

Troisième roman de chris loseus et on sent La maitrise dans ce roman d amour teinté de fantastique.
L influence de Stephen king s en resent dans cette histoire ou un couple, Javk et Janice se retire loin des medias pour vivre pleinement leur histoire d amour.
Tout comme Mike Noonan dans "sac d os",oserez vous affrontez les fantômes du passé avec Jack Sanders ?
Encore une reussite pour Chris Loseus,vivement le prochain.